Historique


L'AVOP a été fondée en 1948 à l'initiative du cartel romand d'hygiène sociale et morale, parallèlement à la mise en place d'une politique sociale, tant sur le plan fédéral que sur le plan cantonal. A cette époque, l'AVOP réunissait essentiellement des institutions d'éducation.

A l'origine, les buts de l'AVOP étaient :

  1. le contact avec les autorités cantonales afin d'examiner la question des prix de pension, leur unification et leur adaptation au coût de la vie,
  2. la collaboration entre les différents membres de l'association,
  3. la formation du personnel et les questions administratives.

Ces buts ont évolué au fil des ans, les objectifs de l'AVOP s'étant considérablement étoffés depuis lors.

Années 50

  • sortie du système d'assistance fondée sur la « charité » afin d'évoluer vers une politique sociale basée sur l'équité,
  • résolution du financement des placements venus d'autres cantons,
  • harmonisation des comptabilités des institutions.

Années 60 - 70

  • mise en place des CCT et d'un statut indicatif du personnel,
  • élaboration et adoption d'une charte directoriale.

Années 80

  • ouverture de l'AVOP aux institutions pour adultes.

Années 90

  • mesures d'économies au niveau cantonal (démarche Orchidée).

Années 2000

  • programme d'allégements budgétaires de la Confédération,
  • politique socio-éducative et contrats de prestations,
  • réforme de la péréquation financière (RPT).

Années 2010

  • mise en place du statut des directeurs,
  • mise en vigueur de la CCT Social pour tout le personnel des ESE,
  • négociations d’un statut des cadres,
  • entrée en vigueur d’un plan comptable harmonisé entre les trois services.